Tuesday 21 May 2024 - 12:00

04:12 am

Visitors:
Online:

L'Iran célèbre son armée en pleine crise avec Israël

ANI - La République islamique d'Iran a célébré mercredi "la Journée de l'armée" en saluant "le succès" de son attaque inédite contre Israël et en réaffirmant que Téhéran apporterait une réponse "féroce" en cas de riposte israélienne sur son sol. L'opération iranienne du 14 avril "a fait vaciller la gloire du régime sioniste", a affirmé le président Ebrahim Raïssi en participant au traditionnel défilé militaire qui s'est tenu sur une base à la périphérie de Téhéran.

Le président Raïssi a répété que l'attaque de l'Iran contre Israël avait été "précise, mesurée" et "punitive", en réponse à la frappe contre son consulat à Damas le 1er avril, imputée à Israël, qui a provoqué la mort de sept militaires iraniens, sur fond de tension régionale avec la guerre dans la bande de Gaza.

"Cette opération a montré que nos forces armées étaient prêtes", a-t-il ajouté dans un discours prononcé devant les chefs de l'armée régulière et du Corps des Gardiens de la révolution (CGRI), l'armée idéologique de la République islamique.  "Si la moindre agression était perpétrée par le régime sioniste contre notre sol, cela conduirait à une riposte féroce et sévère", a-t-il de nouveau averti.

Israël a annoncé sa détermination à faire payer à l'Iran le prix de son attaque sans précédent contre le territoire israélien, malgré les appels internationaux à la retenue, y compris de la part de son allié américain. La quasi-totalité des 350 drones et missiles ont été interceptés avec l'aide des Etats-Unis et d'autres pays alliés, a affirmé Israël qui a fait état de blessés. "Nous répondrons au moment, au lieu et à la manière que nous choisirons", a affirmé le porte-parole de l'armée israélienne Daniel Hagari.

Durant la cérémonie, les forces armées iraniennes ont présenté un grand nombre d'équipements récemment développés, dont des drones suicides et des missiles balistiques de longue portée. D'autres défilés ont été organisés dans les grandes villes de province.

Dans son discours, M. Raïssi a critiqué les pays qui "ont cherché à normaliser leurs relations avec le régime sioniste". "Ils sont désormais humiliés devant leur propre peuple, ce qui constitue un échec stratégique pour le régime" israélien, a-t-il ajouté, sans citer de noms de pays. Négociés par les Etats-Unis, les accords d'Abraham signés en 2020 ont permis à Israël de normaliser ses liens avec Bahreïn, les Emirats arabes unis et le Maroc, après avoir signé la paix avec l'Egypte et la Jordanie en 1979 et en 1994.

 

=========N.A. 

تابعوا أخبار الوكالة الوطنية للاعلام عبر أثير إذاعة لبنان على الموجات 98.5 و98.1 و96.2 FM

  • NNA Services
  • Email Service
  • Mobile App
  • Responsive Website