Sunday 19 May 2024 - 12:00

05:28 pm

Visitors:
Online:

Pourparlers entre Macron et Mikati à l’Élysée sur la présidentielle, la situation au Sud et les déplacés

ANI - Le Premier ministre Najib Mikati a passé trois heures au palais de l'Élysée, où il a été reçu par le président français Emmanuel Macron. Ils ont tenu une réunion prolongée qui a abordé les relations franco-libanaises ainsi que la situation actuelle au Liban et dans la région.

 

Le Premier ministre est arrivé au palais de l'Élysée vers midi et demi en heure française (une heure et demie de l'après-midi heure de Beyrouth), où le président Macron l'a accueilli à l'entrée. Ils se sont serré la main devant les caméras et des photos commémoratives ont été prises.

 

Ensuite, Macron et Mikati sont entrés dans le palais, où ils ont eu une longue réunion qui a duré environ une heure.

 

Ils ont assisté à un déjeuner de travail élargi, auquel ont participé du côté libanais le commandant en chef de l'armée, le général Joseph Aoun, et le conseiller diplomatique du président Mikati, l'ambassadeur Pierre Dousser.

 

Du côté français, ont participé l'ambassadeur de France au Liban, Hervé Magro, le chef d'état-major des armées françaises, le général Thierry Burkhard, le conseiller spécial du président français, Emmanuel Bonne, la conseillère du président français pour les affaires du Moyen-Orient, Anne Claire Legendre, l'émissaire présidentiel français Jean-Yves Le Drian, la directrice du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord au ministère français des Affaires étrangères, l'ambassadrice Anne Grillo.

 

Le président Macron a renouvelé "la confirmation du soutien de la France à l'armée libanaise dans tous les domaines, et a souligné la nécessité de préserver la stabilité au Liban et de l'éloigner des répercussions des événements en cours à Gaza".

 

Il a également réaffirmé "l'initiative concernant la solution dans le sud, présentée par la France en février dernier, avec quelques ajustements prenant en compte les développements actuels".

 

Le côté français a également réitéré "la priorité de l'élection d'un nouveau président libanais et de bénéficier du soutien international dans ce contexte pour mener à bien cette échéance, tout en profitant de la position unifiée du groupe des 5 pays. »

Le côté français a souligné que "la France soutient ce qui est convenu par les Libanais et n'a pas de candidat spécifique, évoquant la convergence des approches proposées par les côtés français et américain".

 

Le sujet des réfugiés syriens au Liban a également été abordé, et la partie française a promis d'aider à résoudre ce problème au niveau de l'Union européenne.

 

À la fin de la réunion, le Premier ministre Mikati a déclaré : "J'ai exprimé au président Macron les remerciements du Liban pour le soutien constant de la France dans tous les domaines. Je l'ai également remercié pour les efforts qu'il déploie constamment pour mettre fin à l'agression israélienne contre le Liban et pour soutenir l'armée avec des équipements et de l'expertise afin de lui permettre d'accomplir pleinement ses missions. Nous avons particulièrement abordé le dossier des réfugiés syriens et j'ai expliqué au président Macron les risques auxquels le Liban est confronté en raison du nombre énorme de réfugiés. J'ai réitéré l'appel à la communauté internationale pour qu'elle remplisse ses obligations dans la résolution de ce problème, dont les répercussions toucheront l'Europe en particulier".

 

Il a ajouté : "J'ai demandé au président Macron de soulever la question de la création de zones sûres en Syrie, auprès de l'Union européenne, ce qui faciliterait le retour des réfugiés dans leur pays et leur soutien sur le plan international et européen en Syrie plutôt qu'au Liban".

 

Le Premier ministre a quitté le palais de l'Élysée à 15h30 Heure française.

 

  =============D.CH.

تابعوا أخبار الوكالة الوطنية للاعلام عبر أثير إذاعة لبنان على الموجات 98.5 و98.1 و96.2 FM

  • NNA Services
  • Email Service
  • Mobile App
  • Responsive Website