Au premier tour de vote , le Parlement libanais échoue à élire un nouveau président de la République

ANI - Le président du Parlement, Nabih Berry, a ouvert la séance parlementaire dédiée à l'élection du président de la République, peu après 11h. Le quorum des deux-tiers de la Chambre, soit 86 députés, était assuré avec la présence de plus de 100 députés sur un total de 128.
 
Un total de 122 députés sur 128 ont voté, dont 68 qui ont glissé un bulletin blanc. En vertu du système confessionnel de partage du pouvoir en vigueur, la présidence est réservée à un chrétien maronite. Michel Moawad, député et fils du président René Moawad assassiné en 1989, a obtenu le plus grand nombre de voix jeudi, avec 36 votes. Il aurait eu besoin d’un total de 86 votes pour se faire élire au premier tour. Plusieurs députés ont quitté la salle avant qu’un deuxième tour ne soit organisé, conduisant ainsi à levée de la séance faute de quorum. Le chef du Parlement Nabih Berri a annoncé qu’il appellera à un deuxième tour " lorsqu’un accord sera trouvé pour élire le prochain président ", un processus qui pourrait prendre des mois dans un pays où la classe politique est profondément divisée.

 ================M.M.

تابعوا أخبار الوكالة الوطنية للاعلام عبر أثير إذاعة لبنان على الموجات 98.5 و98.1 و96.2 FM

  • NNA Services
  • Email Service
  • Mobile App
  • Responsive Website