Tuesday 21 May 2024 - 12:00

04:54 am

Visitors:
Online:

Pakistan : Environ 100.000 personnes évacuées après des inondations

ANI - (AFP) - Quelque 100.000 personnes ont été évacuées de villages inondés dans la province du Pendjab au Pakistan, après que l'Inde a déversé dimanche plusieurs milliers de mètres cubes d'eau dans une rivière arrosant les deux pays, a-t-on appris mercredi auprès des services de secours.

Plusieurs centaines de villages du Pendjab (centre-est) ont été submergés par la crue de cette rivière, la Sutlej, et des milliers d'hectares de terres agricoles, notamment de plantations, ont été détruits. "Nous avons secouru 100.000 personnes et les avons transférées dans des endroits plus sûrs", a déclaré mercredi à l'AFP Farooq Ahmad, le porte-parole des services de secours du Pendjab.

Après avoir connu des pluies de mousson diluviennes qui ont provoqué des inondations, l'Inde a déversé dimanche dans la Sutlej près de 85.000 m3 par seconde d'eau en excès dans ses réservoirs, selon Mohsin Naqvi, le chef du gouvernement du Pendjab, causant ainsi des inondations en aval, du côté pakistanais. Les digues censées protéger les habitations n'ont pas résisté et des centaines de villages ne sont plus accessibles par la route.

Les opérations de secours se poursuivent dans les zones inondées, où les autorités doivent utiliser des bateaux pour mettre à l'abri hommes, femmes, enfants et bétail. "Il y a trop d'eau ici. Les enfants ont faim et ils n'ont rien à manger", a dit à l'AFP Sidhra Bibi, une villageoise ayant trouvé refuge dans un camp de Kasur, l'un des sept districts au moins affectés ou sur le point de l'être. "Toutes les récoltes ont été détruites. Nous n'avons même pas de maison", a-t-elle déploré. "Le principal problème auquel (les villageois) sont confrontés, c'est celui de leur bétail", qui constitue souvent leur unique source de revenus, a expliqué à l'AFP le Dr Muhammad Amin, volontaire dans un camp de secours.

L'Autorité provinciale de gestion des catastrophes a prévenu que les inondations pourraient encore s'aggraver dans les prochains jours, de nouvelles pluies de mousson étant attendues dans cette région. Au moins 175 personnes sont mortes au Pakistan dans des inondations, des effondrements d'immeubles, des glissements de terrain et autres incidents provoqués par les pluies de mousson depuis fin juin.

Parmi elles, 16 ont péri entre le 9 juillet et le 22 août dans des inondations directement causées par les décharges régulières d'eau par l'Inde, selon les autorités pakistanaises. Le Pakistan tente toujours de se remettre des inondations dévastatrices qui ont touché près d'un tiers de son territoire en 2022, affectant plus de 33 millions de personnes et faisant plus de 1.700 morts.

 

=========N.A. 

تابعوا أخبار الوكالة الوطنية للاعلام عبر أثير إذاعة لبنان على الموجات 98.5 و98.1 و96.2 FM

  • NNA Services
  • Email Service
  • Mobile App
  • Responsive Website