Friday 24 May 2024 - 12:00

01:19 pm

Visitors:
Online:

Le pape exprime ses condoléances après « l’impressionnant désastre » des inondations en Émilie-Romagne

ANI - 

 

Le Saint-Père tourne ses pensées vers ceux qui ont perdu la vie dans les calamités qui ont frappé la région italienne de l’Emilie Romagne ces derniers jours. Dans un télégramme adressé au président de la Conférence épiscopale italienne, François supplie Dieu d’apporter du réconfort aux blessés et exprime sa proximité à ceux qui apportent de l'aide aux sinistrés.

Salvatore Cernuzio - Cité du Vatican

La douleur de François est immense, à la mesure de l'ampleur de la «terrible catastrophe» qui a frappé l'Émilie-Romagne ces derniers jours. Dans la région située au nord-est du pays, les inondations et les débordements ont causé la mort de neuf personnes, un nombre indéterminé de disparus, plus de 20 000 personnes déplacées et des dommages économiques incalculables. Alors que l'alerte météo rouge est toujours en vigueur, le Pape envoie un message de proximité et de prière au cardinal Matteo Maria Zuppi, président de la Conférence épiscopale italienne et archevêque de Bologne, une ville touchée elle aussi par les pluies.

Prières pour les morts, proximité avec les sauveteurs

«Informé de la violente tempête qui a frappé la région d'Émilie-Romagne, en particulier les provinces de la partie orientale», lit-on dans le télégramme signé par le substitut de la Secrétairerie d'État, Mgr Edgar Peña Parra, le Pape François charge le cardinal Zuppi d’être son interprète auprès des parents et amis des victimes pour leur exprimer ses sentiments de profonde sympathie après «l'impressionnant désastre» qui a frappé le territoire. En particulier, le Pape promet de prier pour le repos de l’âme des défunts et exprime ses condoléances à leurs proches, puis invoque Dieu pour qu’il apporte son «réconfort pour les blessés» et sa «consolation pour ceux qui souffrent des conséquences de la grave calamité».

Le Pape François ne manque pas de remercier «tous ceux qui, en ces heures particulièrement difficiles, s'efforcent de porter secours et d'alléger toutes les souffrances», ainsi que «les communautés diocésaines pour la manifestation de communion et de proximité fraternelle avec les populations les plus éprouvées». À tous, François envoie sa «bénédiction apostolique en signe de proximité spirituelle particulière». Le cardinal Secrétaire d'Etat, Pietro Parolin, et son substitut Mgr Peña Parra se joignent aux prières du Pape, lit-on dans le télégramme.

Le communiqué de la CEI

Hier, au nom des évêques de toutes les régions d'Italie, la présidence de la conférence épiscopale italienne promettait de se souvenir des victimes, des disparus et de toutes les familles concernées dans leurs prières. Dans un communiqué, la CEI invitait tous les diocèses, paroisses et instituts religieux «à prier et à être proches des habitants des territoires éprouvés par les inondations et les débordements des fleuves». «Face à cette nouvelle calamité, lit-on dans la note qui cite les paroles des évêques d'Émilie-Romagne, nous comprenons clairement comment nous devons être unis dans l'urgence, comment nous choisissons ensemble de prendre soin de notre maison commune, et nous nous engageons à faire le nécessaire pour collaborer à l'effort de secours et pour garantir l'hospitalité et la solidarité à ceux qui sont dans le besoin». Le secrétariat général de la conférence épiscopale italienne indique qu'il est en contact avec les évêques des diocèses touchés et avec le réseau Caritas afin d'obtenir une image actualisée de la situation et d'identifier les premiers besoins à satisfaire.

Des milliers de personnes évacuées

En Emilie Romagne, la situation reste dramatique. La pluie ne s'arrête pas: en 36 heures, il est tombé plus de pluie que la moyenne de tout le mois de mai, ce qui a fait monter le niveau des rivières au point de les faire déborder en quelques heures seulement. Aujourd'hui encore, les prévisions sont en alerte rouge pour les rivières, les glissements de terrain et de potentielles tempêtes. Des milliers de personnes ont été évacuées et la population est invitée à se réfugier aux premiers étages ou sur les toits, et à ne pas descendre dans les caves ou les magasins. Tous les cours d'eau entre Rimini et Bologne, vingt-et-un au total, sont sortis de leur lit ou ont débordé, inondant de vastes zones de la Romagne: Faenza, une partie de Cesena et Forlì, certaines zones de Ravenne, et Bologne elle-même inondée par le Ravone. Dans la ville, cependant, le réseau routier est gravement compromis et il est recommandé de ne se déplacer qu'en cas d'extrême urgence. La situation est la même dans la région de Cesena, où les pluies frappent durement. Les interventions des pompiers, de la protection civile, de la Croix-Rouge, du secours alpin et des plongeurs sont partout ininterrompues.

Communes touchées et routes interrompues

À l'heure actuelle, 40 000 communes sont touchées, 280 glissements de terrain, 400 routes interrompues, en particulier dans les provinces de Bologne, Forlì-Cesena et Ravenne, où l'on craint pour le sort des personnes disparues, dont le nombre pourrait être plus élevé. La population vit sous une coupure totale d'électricité et de téléphone; des zones entières sont également restées isolées en raison de l'interruption des lignes de chemin de fer. Le gouverneur de la région, Stefano Bonaccini, l'a qualifié de «nouveau tremblement de terre», rappelant l'anniversaire imminent du tremblement de terre de 2012. Aujourd'hui, les habitants de la région attendent les mesures de soutien du gouvernement. Elles seront annoncées mardi prochain .

 

Vatican news

تابعوا أخبار الوكالة الوطنية للاعلام عبر أثير إذاعة لبنان على الموجات 98.5 و98.1 و96.2 FM

  • NNA Services
  • Email Service
  • Mobile App
  • Responsive Website