Tuesday 23 Apr 2024 - 12:00

02:43 pm

Visitors:
Online:

La diaspora libanaise en France s’inquiète pour le Liban

ANI - Ce 18 octobre, à Paris, les représentants des partis politiques et de la société civile franco-libanaise signataires de ce communiqué se sont réunis pour examiner la situation explosive dans toute la région, en ce qu’elle constitue une menace existentielle pour le Liban.

Dans leur déclaration commune, les signataires affirment que leur initiative est uniquement motivée par la sécurité du Liban et des Libanais, qui prime toute autre considération, quelle qu'elle soit, et vise à refuser, avec la plus grande fermeté, que le Liban et les Libanais soient entraînés dans une guerre irresponsable et suicidaire. Ils refusent que la Cause palestinienne soit instrumentalisée par certains pour violer la souveraineté libanaise.

 

Les signataires ont ainsi :

 

  1. Vivement condamné la violence déferlant sur le Moyen-Orient, surtout quand elle touche les civils, quels qu’ils soient. Ils font part de leur indignation face à l’horreur des tueries de masse, quels qu’en soient les auteurs, et notamment celle qui a touché l’hôpital de Gaza;
  2. Appelé à la cessation des actes de terreur et de bombardements aveugles et à l’ouverture de couloirs humanitaires pour sauver la population civile de Gaza du brasier qui lui est imposé;
  3. Insisté sur la nécessité de la non-ingérence du Liban dans les affrontements en cours, l’application des résolutions du Conseil de Sécurité et le respect de la Constitution. Ils ont appelé à une solution définitive du conflit israélo-palestinien, préservant les droits élémentaires des Palestiniens à un Etat dans lequel ils pourront vivre en paix et en sécurité, aux côtés d’Israël ;
  4. Fermement condamné les factions armées qui lancent, depuis le Liban, des attaques qui risquent de provoquer l’élargissement du conflit et attirer des ripostes conduisant à la destruction du Liban ;
  5. Condamné les tentatives d’acteurs régionaux de profiter de la situation et d’embraser la région dans des conflits dont les civils sont le carburant et les principales victimes. En outre, les signataires se sont opposés à la satellisation du Liban par le biais de milices armées ;
  6. Condamné les actes de vandalisme qui ont eu lieu au Liban en marge des manifestations. La solidarité avec Gaza ne justifie pas l’atteinte à l’ordre public, le saccage des biens publics et privés et la transformation du peuple libanais en souffre-douleur ;
  7. Rappelé l’urgence d’élire un président de la République et de former un gouvernement capable de relever les défis, de recouvrer la souveraineté nationale et de reprendre aux milices la décision de guerre et de paix. Ils demandent au gouvernement d’assumer ses responsabilités dans la protection de la paix civile et des populations menacées d’exode.

 

Signataires :

 

Pour les partis politiques

Pour les associations de la société civile membres du CCLF

Les Forces Libanaises : Zouhair Basbous

Le Courant du Futur : Abdallah Khalaf

Le Parti Socialiste Progressiste : Ayman Abou Hamdan

Le parti Kataeb : Jean-Claude Bechara

Parti National Libéral : Serge Aftimos

La Rencontre Sayydat al-Jabal : Pierre Akel

Diaspora Libanaise Overseas (DLO)

Forum Libanais en Europe (FLE)

Our New Lebanon (ONL)

Mouvement des Citoyens Libanais du Monde (MCLM)

The Lebanese Diaspora Network (TLDN)

Civic Influence Hub (CIH)

 

==============================D.CH.

تابعوا أخبار الوكالة الوطنية للاعلام عبر أثير إذاعة لبنان على الموجات 98.5 و98.1 و96.2 FM

  • NNA Services
  • Email Service
  • Mobile App
  • Responsive Website