Tuesday 23 Apr 2024 - 12:00

01:39 pm

Visitors:
Online:

Zakhour lance un appel urgent au synode des évêques à Rome

ANI - Dans une lettre ouverte au synode des évêques réunis à Rome et présidé par sa sainteté le pape François, L'avocat Adib Zakhour, candidat au poste de bâtonnier de l'Ordre des avocats de Beyrouth, a demandé aux Evêques après la prière pour la paix au Liban, en Terre Sainte et en Orient, de prendre des mesures immédiates et des décisions courageuses pour protéger le Liban de la guerre et d’enraciner ces citoyens dans leur pays.

 Notons qu’une grande majorité de sa population a émigré, en échange ce pays a accueilli des millions de personnes déplacées et des réfugiés à la suite des guerres successives dans les pays voisins.

 Nous attendons de votre synode des évêques qui se réunit actuellement à Rome des mesures audacieuses :

1- Déclarez notre pays le Liban une terre sainte, un lieu de pèlerinage et de prière mondial, puisque Jésus-Christ est venu au Liban prêchant et accomplissant des signes et des prodiges, et il a été accompagné de sa mère, la Vierge Marie, Mère de Dieu, et de ses disciples. Cette terre a donné de nombreuses vocations et des Saints pour l’Orient et le monde entier.

2- Encouragez l’ordination des diacres et des prêtres mariés selon le rite oriental et sa tradition sacrée, afin que le Liban soit en permanence un lieu de renouvellement de la foi et un témoignage vivant de la bonne nouvelle, de l’amour et de la paix pour tout l'Orient et l'Occident. Personnellement, et avec un grand nombre de jeunes, nous sommes prêt à répondre à cet appel sacré.

 3-  Déclarez le Liban un forum de dialogue entre les religions et les cultures, en raison de sa situation géographique historique culturel et religieuse et de son message de paix et de réconciliation. Comme l'a dit à son sujet Sa Sainteté le Pape Saint Jean-Paul II dans une lettre apostolique du 9 septembre 1989.  « Le Liban est plus qu’un pays, c’est un message ».

4- Mettre en place des projets agricoles et de développement, intensifier le travail missionnaire, dans les périphéries des régions montagneuses, ce qui contribue au retour des familles dans leurs villes et villages.

5- Soutenir les écoles et les universités Catholiques pour réduire leur scolarité pour que les familles en difficulté puissent assurer l’éducation de leurs enfants.

Tout cela les stabilise et encourage leur présence dans leur pays, dans leur patrie et en Orient, et contribue au dialogue et à l’interaction plutôt qu’à la migration.

6- Encourager toutes les Églises à contribuer activement à la réalisation de projets urbains et de complexes résidentiels pour les jeunes qui cherchent à fonder une famille. De même aider ceux qui souffrent à cause des conditions économiques, à acquérir une propriété et à encourager les jeunes par tous les moyens disponibles, spirituels et temporels, à fonder des familles.

Ainsi, en tant qu'Église et croyants, nous contribuerons à consolider la jeune génération et les familles, dans leur terre en restant au Liban et en Orient, qui commencent à se vider de leurs citoyens et croyants.

C'est une très grande responsabilité que nous confions ӑ vos prières , pour que vos décisions aboutissent à ce qu'il y a de mieux pour le salut des âmes et surtout des croyants, le peu restant en Orient et prendre des mesures courageuses pour les enraciner dans leurs pays.

 

   ===================D.CH.

تابعوا أخبار الوكالة الوطنية للاعلام عبر أثير إذاعة لبنان على الموجات 98.5 و98.1 و96.2 FM

  • NNA Services
  • Email Service
  • Mobile App
  • Responsive Website