Tuesday 23 Apr 2024 - 12:00

01:17 pm

Visitors:
Online:

Le programme L’Oréal – UNESCO « Pour les Femmes et la Science » célèbre une décennie de soutien aux femmes scientifiques pionnières et honore six chercheuses de la région du Levant

ANI - L’Oréal – UNESCO « Pour les Femmes et la Science » a célébré une décennie d'engagement dédiée au soutien des chercheuses exceptionnelles de la région du Levant. Lors de cet événement marquant, six jeunes chercheuses talentueuses, originaires du Liban, de la Jordanie, de l’Iraq et de la Palestine, ont été mises à l'honneur.

 

La cérémonie a eu lieu le jeudi 5 octobre 2023, au centre de formation de la compagnie Middle East Airlines à Beyrouth, sous le patronage et en la présence de Son Excellence le ministre de l'Information du gouvernement par intérim, M. Ziad Makary.

 

Le programme « Pour les femmes et la science » Jeunes Talents Levant, a été lancé au Liban en 2014, en partenariat avec le Conseil National de la Recherche Scientifique. Son objectif est de célébrer et soutenir les femmes scientifiques exceptionnelles originaires de Jordanie, du Liban, de la Syrie, de l'Iraq et de la Palestine, tout en reconnaissant leur rôle fondamental dans le développement de la région. Depuis son lancement, le programme honore annuellement six jeunes chercheuses talentueuses, mettant en lumière leurs réalisations remarquables et les encourageant à poursuivre des recherches novatrices dans divers domaines scientifiques. Il s'agit d'une initiative déterminante pour promouvoir l'égalité des sexes dans le domaine de la recherche et inspirer les futures générations de femmes scientifiques.

 

Pendant la dernière décennie, ce programme a soutenu plus de 60 jeunes chercheuses au niveau doctoral et post-doctoral, démontrant ainsi son engagement continu en faveur des femmes dans les sciences. Il vise à renforcer leur présence dans ce domaine, à promouvoir leur accès à des postes de responsabilité, et à encourager leur participation à la prise de décision, contribuant ainsi à l'égalité des sexes dans le domaine scientifique.

 

Le programme régional du Levant s'inscrit dans le cadre du programme international "Pour les Femmes et la Science" lancée en 1998 par la Fondation L'Oréal en partenariat avec l'UNESCO. Cette initiative repose sur une conviction profonde : le monde a besoin de la science, et la science a besoin des femmes. Au cours des 25 dernières années, le programme a honoré plus de 4100 chercheuses éminentes et récompensé 127 lauréates, dans plus de 110 pays. Parmi ces 127 lauréates, 5 ont ultérieurement reçu le prix Nobel, et 2 autres ont récemment été récompensées par le prix Nobel, portant ainsi le total à 7.

 

Lors de la cérémonie, M. Ziad MaKary, Ministre de l’Information par intérim, a prononcé un discours dans lequel il a déclaré : « Ce prestigieux prix annuel promeut le statut des femmes dans le monde de la recherche, les encourageant ainsi à avancer et à accomplir des percées scientifiques majeures. Ces réalisations apportent des solutions efficaces à d'importants problèmes de santé, environnementaux et sociaux, tant à l'échelle mondiale que locale. » De plus, il a salué le remarquable succès continu des chercheuses libanaises, malgré les nombreuses difficultés auxquelles le Liban est confronté depuis près de quatre ans. Monsieur MaKary a ajouté que ce succès libanais témoigne de la résilience du pays face aux obstacles, et de sa capacité à briller. En conclusion, il a souligné que ce prix incarne une lueur d'espoir, de créativité et d'aspiration pour l'avenir.Top of Form

Top of Form

 

 

De son côté, Mme. Emily Wahab Harb, Directrice Générale de L'Oréal Liban, a félicité chaleureusement les jeunes talents et a ajouté :« Le programme "L'Oréal-UNESCO Pour les femmes et la science" a fondé une base solide au cours de la dernière décennie dans la région du Levant. Cependant, nous considérons cela comme le début d'un voyage prometteur. Le programme a honoré 60 jeunes chercheuses, mettant en lumière leurs réalisations exceptionnelles, une source de fierté pour nous. Aujourd'hui, en entamant une nouvelle décennie, nous réaffirmons notre engagement à poursuivre notre impulsion constante pour le changement, à autonomiser les femmes, à briser les obstacles devant les chercheuses, à soutenir leurs ambitions, et à les aider à relever les défis urgents, afin qu'elles puissent servir de modèles inspirants pour les générations futures. ‘

 

De sa part, Dr. Tamara El Zein, Secrétaire Générale du Conseil National de la Recherche Scientifique et Présidente du Jury, a souligné que « Au-delà des chiffres et des pourcentages, nous devons garder à l’esprit que pour libérer tout le potentiel de la Science, il faut inclure les talents et la créativité des femmes scientifiques. Une représentation plus égalitaire est indispensable pour apporter une diversité de visions, ce qui garantit un capital scientifique plus équilibré menant des recherches ayant un impact positif sur l'ensemble de la société.»

 

L’événement a été présenté par la journaliste Rita Pia Antoun. De nombreuses personnalités politiques, diplomatiques et sociales ont également assisté à cet événement remarquable, aux côtés de représentants d'institutions académiques, scientifiques et de recherche, ainsi que de membres d'organisations non gouvernementales et de professionnels des médias.

 

Les jeunes talents de l'année 2023 : Six jeunes chercheuses prometteuses ont été sélectionnées parmi environ 100 candidates pour cette édition. La mise en lumière des chercheuses par le programme et sa forte conviction qu'elles sont des modèles à suivre pour de nombreuses générations, assurent un avenir prometteur pour la science dans la région et dans le monde.

 

Catégorie “Post-doctorantes”

  • Dr Cybel Mehawej, du Liban : Professeure adjointe à l’Université libano-américaine. Récompensée pour son projet visant à découvrir de nouveaux gènes  impliqués dans les Erreurs Innées de l'Immunité IEI.
  • Dr Dereen Najat, d'Irak : Professeure adjointe à l'Université Sulaimania. Récompensée pour son projet sur des tests sanguins spécifiques non invasifs pour la détection précoce de l'endométriose.
  • Dr Sana Bardaweel, de Jordanie : Professeure à l'Université de Jordanie. Récompensée pour son projet visant à développer de nouveaux traitements contre le cancer du poumon, en ciblant sélectivement les protéines qui favorisent la croissance des tumeurs.

 

Catégorie « Doctorantes »

  • Mme Hiyam Ibrahim, de Palestine : Doctorante à l'Université libanaise. Reconnue pour son projet de doctorat sur le développement de jeux immersifs pour les troubles posturaux et de l'équilibre chez les patients atteints de Sclérose en plaques.
  • Mme Joy Elian El Hayek, du Liban : Doctorante à l'Université Saint-Joseph de Beyrouth. Récompensée pour son projet de doctorat sur l'intégration de la dentisterie numérique en pédiatrie.
  • Mme Rim Wehbe, du Liban : Doctorante à l'Université américaine de Beyrouth. Récompensée pour son projet de doctorat sur les effets de la flore bactérienne sur le renouvellement cellulaire et l'immunité dans les espèces locales de moustiques, visant à développer des stratégies de contrôle efficaces et nouvelles.

 

-FIN-

 

À propos « Pour les femmes dans la science » - 25 ans d'engagement : Depuis 1998, la Fondation L'Oréal, en partenariat avec l'UNESCO, œuvre pour améliorer la représentation des femmes dans les carrières scientifiques, forte de la conviction que le monde a besoin de la science, et la science a besoin des femmes. Depuis sa création, le programme "Pour les femmes dans la science" a accompagné et a mis en lumière 127 lauréates et plus de 4,000 jeunes scientifiques talentueuses, doctorantes et post-doctorantes, grâce à des bourses de recherche, remises chaque année dans 110 pays.

 

À propos du programme des pays du Levant : Le programme L'Oréal-UNESCO "Pour les femmes dans la science" lancé en 2014 dans la région du Levant, en partenariat avec le Conseil National de la Recherche Scientifique (CNRS) au Liban, vise à soutenir et promouvoir des chercheuses au Liban, en Jordanie, en Syrie, en Irak et en Palestine. Le programme reconnaît le rôle vital des femmes scientifiques dans le développement de la région.

 

À propos de la Fondation L’Oréal : L’Oréal s’engage aux côtés des femmes pour leur permettre d’exprimer leur potentiel, reprendre la main sur leur destin et avoir un impact positif sur la société, à travers trois domaines d’intervention : la recherche scientifique, la beauté inclusive, et le changement climatique. Depuis 1998, le programme L’Oréal-UNESCO « Pour les Femmes et la Science » a pour vocation d’accélérer les carrières des femmes scientifiques et de lutter contre les obstacles qu’elles rencontrent, pour qu’elles puissent contribuer à la résolution des grands défis de notre temps. En 25 ans, le programme a soutenu plus de 4 100 chercheuses originaires de plus de 110 pays. Il valorise l’excellence scientifique et cherche à inspirer les jeunes femmes pour les encourager à s’engager dans des cursus scientifiques. Convaincue que la beauté contribue au processus de reconstruction de soi, la Fondation L’Oréal accompagne des femmes fragilisées à améliorer leur estime d’elles-mêmes en leur donnant accès à des soins de beauté et de bien-être gratuits. Elle favorise également l’accès à l’emploi de femmes vulnérables à travers des formations d’excellence aux métiers de la beauté. En moyenne, environ 16 000 personnes par an bénéficient de ces soins beauté et de bien-être, et plus de 18 000 personnes ont pu participer à des formations dédiées, depuis le début du programme. Les femmes, enfin, sont victimes d’inégalités et de discriminations de genre persistantes, accélérées par le changement climatique. Alors même qu’elles sont les premières affectées par les conséquences du réchauffement, elles sont sous-représentées dans les instances de décisions. Le programme Femmes et Climat de la Fondation L’Oréal soutient notamment les femmes porteuses de projets répondant à l’urgence climatique, et sensibilise à l’importance de solutions qui prennent en compte l’intersectionnalité des problématiques de genre et de climat.

 

À propos de l’UNESCO : Depuis sa création en 1945, l’UNESCO, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture, s’emploie à créer les conditions d’un dialogue entre les civilisations, les cultures et les peuples, fondé sur le respect de valeurs communes. La mission de l’UNESCO est de contribuer à l’édification de la paix, à l’élimination de la pauvreté, au développement durable et au dialogue interculturel grâce à ses compétences uniques en matière d’éducation, de science, de culture, de communication et d’information. L’Organisation s’est fixé deux priorités globales : l’Afrique et l’égalité entre les sexes. L’UNESCO est la seule agence spécialisée des Nations Unies dotée d’un mandat spécifique dans le domaine des sciences, symbolisé par le « S » de son acronyme. À travers ses programmes relatifs aux sciences, l’UNESCO contribue à la mise en œuvre des Objectifs de développement durable des Nations Unies, aide les pays en développement à renforcer leurs capacités scientifiques et technologiques. Elle soutient également les États membres dans leurs efforts pour développer des politiques publiques efficaces intégrant les systèmes de connaissances locaux et autochtones. L’UNESCO encourage la recherche scientifique et l’expertise dans les pays en développement. L’Organisation pilote plusieurs programmes intergouvernementaux portant sur la gestion durable de l’eau douce et des ressources océaniques et terrestres, la préservation de la biodiversité et le recours à la science pour lutter contre le changement climatique et la réduction des risques de catastrophes. Avec ses bureaux nationaux et régionaux répartis sur tous les continents, l’UNESCO soutient la coopération scientifique internationale et travaille avec de nombreux partenaires aux niveaux mondial, régional et national. Grâce à ses partenaires, l’Organisation peut s’appuyer sur des ressources, un savoir-faire et des compétences pour promouvoir ses idéaux et ses valeurs et renforcer l’impact et la visibilité de son action dans tous ses domaines de compétence.

 

 

==========

تابعوا أخبار الوكالة الوطنية للاعلام عبر أثير إذاعة لبنان على الموجات 98.5 و98.1 و96.2 FM

  • NNA Services
  • Email Service
  • Mobile App
  • Responsive Website