Bassil: interdire le trafic et contrôler les frontières, une des conditions du redressement de l’État et de la protection de ses ressources

ANI – Le chef du CPL, le député Gebran Bassil, a rendu hommage au soldat martyr Mohammad Husseini, saluant également le militaire blessé.

 

M.Bassil a ajouté sut twitter qu’interdire la contrebande et contrôler les frontières est une des conditions du redressement de l’État et de la protection de ses ressources.

 

   ==============D.CH.

تابعوا أخبار الوكالة الوطنية للاعلام عبر أثير إذاعة لبنان على الموجات 98.5 و98.1 و96.2 FM

  • NNA Services
  • Email Service
  • Mobile App
  • Responsive Website