Friday 24 May 2024 - 12:00

02:09 pm

Visitors:
Online:

L'ambassadeur du Mexique à l'ANI: que les Libanais s'unissent pour surmonter la période de gel et les impasses politique

Rédigé par Marie Khoury
Traduction : Myriam Moussa


ANI - SEM l'Ambassadeur du Mexique au Liban, Jaime Garcia AMARA a accordé un entretien à l'Agence nationale de l'Information (ANI) et appelé les Libanais à l'unité afin que le Liban puisse surmonter la période de gel et les impasses politiques. Il a fait l'éloge de l'institution militaire, garante de la paix, de l'unité et de la sécurité des Libanais.


S'exprimant sur la situation régionale, le diplomate mexicain a souligné l'importance d'écarter le Liban des répercussions du conflit syrien et des clivages confessionnels dans toute la région.


L'ambassadeur a aussi applaudi les exploits des expatriés libanais au Mexique, dont le gouvernement renferme six ministres d'origine libanaise. Il a souligné que l'échange commercial entre le Liban et le Mexique est l'une de ses priorités, révélant l'existence de projets de coopération avec l'Agence nationale de l'Information(ANI) et les ministères de la Culture et de l'Economie.


SEM Amara a ensuite braqué l'éclairage sur les importantes réformes qu'a connues le Mexique. " Le président du Mexique Enrique Pena Nieto qui a remporté les élections présidentielles en 2012, a  signé un pacte avec les deux principaux partis de l'opposition (PAN) et (PRD), et s'est rallié avec certains partis secondaires (Pacto por Mexico) pour promouvoir les réformes clefs liées aux secteurs financier, fiscal et énergétique, ainsi que celui des télécommunications.


Le diplomate mexicain a expliqué à l'ANI que son pays jouissait d'une stabilité économique depuis des années et avait conclu des accords de libre-échange avec plusieurs Etats.


"Le Mexique est devenu la troisième source d'exportation de voitures, sans oublier qu'il possède des énormes réserves de pétrole" a-t-il signalé.


Parlant de la réforme des télécommunications, l'ambassadeur Amara a estimé que cette dernière a pour objectif d'ouvrir le marché du téléphone et la télévision. Elle permettrait également d'augmenter l'investissement étranger.
Il a de même noté que la diaspora libanaise au Mexique était très  active. " Les expatriés libanais au Mexique atteignent  près de 700 mille personnes qui travaillent dans les différents domaines et les secteurs d'affaires, de politique, de l'Education et de la Culture".

L'ambassadeur mexicain a indiqué avoir préparé, dès son arrivée à Beyrouth, une atmosphère convenable pour dynamiser le commerce entre les deux pays. " Personne ne comprend pourquoi les expatriés libanais n'investissent pas dans leur pays natal. Nous avons besoin d'une nouvelle approche pour réanimer le secteur des affaires et de l'investissement ", a-t-il dit.


Le diplomate Amara a déclaré qu'il préparait un plan de travail avec le ministre libanais de l'Economie, Alain Hakim, espérant que ce plan ait les résultats escomptés.


" Nous tenons à conclure un accord de coopération entre l'Agence nationale de l'information et l'Agence de presse mexicaine pour ériger un pont d'Informations directes entre le Liban et le Mexique" a-t-il affirmé, déclarant avoir discuté avec le ministre de l'information Ramzi Jreij de ce sujet.


" J'ai rencontré également le ministre de la Culture, Raymond Arayji, avec lequel j'ai discuté d'un programme culturel qui verra le jour et nous avons abordé le sujet du lancement des " journées du cinéma libanais" au Mexique et celles du cinéma mexicain au Liban, dans le but de faire redécouvrir les trésors de l'industrie cinématographique dans les deux pays.


M. Amara a déclaré que deux personnalités politiques de haut rang visiteront bientôt le Liban, parmi lesquelles le président mexicain.


Sur un autre plan, l'ambassadeur du Mexique a évoqué la situation au Liban et le vide présidentiel. " Le Mexique tient à ne pas se mêler des affaires internes des pays amis, mais les Libanais doivent s'unir afin de surmonter la crise" a-t-il indiqué, soulignant que le Mexique a pris part à Rome à la Conférence ministérielle de soutien à l'armée libanaise.


Il a décrit les derniers incidents de Ersal comme étant "très dangereux", souhaitant que le Liban reste à l'écart des clivages confessionnels régionaux.


" Vous avez un pays magnifique, vous ne réalisez  pas à quel point vous êtes chanceux d'avoir un beau pays comme le Liban" a-t-il conclu.


            ===============M.M.

تابعوا أخبار الوكالة الوطنية للاعلام عبر أثير إذاعة لبنان على الموجات 98.5 و98.1 و96.2 FM

  • NNA Services
  • Email Service
  • Mobile App
  • Responsive Website