Thursday 18 Jul 2024 - 12:00

10:16 am

Visitors:
Online:

Quand les rayons du soleil se transforment de cure en maladie... le cancer de la peau guette et l'utilisation du solarium déculpe le risque


Traduction: Diala Hanna

ANI - Avec l'arrivée de l'été et l'afflux des Libanais vers les plages à l'affût d'un joli teint bronzé, il est indispensable de revoir la façon - et aussi la durée - de l'exposition au soleil, surtout si l'on est âgé de 20 à 60 ans et qu'on a les cheveux blonds, roux ou châtains, le teint clair et les yeux bleus, verts ou gris.

Les tatouages, taches et autres grains de beauté constituent, pour leur part, un risque pour une grande partie des Libanais qui abusent sans modération des rayons du soleil, s'exposant au risque d'atteinte d'un cancer de la peau.

Des rayons bénéfiques, mais aussi fatals:

Différentes études scientifiques ont prouvé que les rayons du soleil, malgré leurs innombrables bénéfices - ces derniers étant une principale source naturelle de Vitamine D, connue pour ses propriétés permettant de combattre les cancers - favorisent également le risque de cancer de la peau...

Il est de notoriété publique que la lumière et la chaleur du soleil sont un besoin pour nous tous, mais il faudrait aussi savoir que les rayons dorés peuvent devenir ultraviolets et se transformer en ennemi pour notre santé et notre peau.

Les risques de l'exposition

Dans ce contexte, le chef du département de dermatologie à l'hôpital du Mont-Liban, Dr. Roy Moutran, a expliqué que le risque d'atteinte de cancer de la peau a gravement augmenté dans nos sociétés actuelles, à cause de la mode des peaux bronzées et de l'exposition immodérée aux rayons ultraviolets, sans oublier l'utilisation du solarium qui hausse ce risque de façon dramatique à cause de sa diffusion d'une grande quantité de ces rayons en un temps record.

"La peau humaine reflète une partie des rayons auxquels le corps est exposé, alors que l'autre partie, absorbée, tue un grand nombre de cellules vivantes et cause, à long terme, des brûlures et des ulcères, tout en favorisant le vieillissement prématuré de la peau. Les cancers constituent toutefois l'ultime danger de l'exposition au soleil", a-t-il souligné.

Le solarium, source des dangers:

Savez-vous que l'utilisation du solarium augmente le risque d'atteinte d'un cancer de la peau de 20 à 75%, surtout chez les moins de 35 ans? Savez-vous également que les rayons diffusés par ces machines sont quinze fois plus importants que ceux du soleil dans la région méditerranéenne, même à leur apogée? Il convient de noter alors que plusieurs pays développés cherchent à imposer des taxes sur l'utilisation du solarium, à l'instar des Etats-Unis qui comptent quelques 170000 nouveaux cas de cancer de la peau par an.

Toujours selon Dr. Moutran, les cancers de la peau les plus néfastes engendrés par les rayons du soleil sont le carcinome basocellulaire, le carcinome spinocellulaire et le mélanome.

Une étrange contradiction:

Même si l'exposition au soleil est indispensable pour approvisionner la peau en vitamine D, laquelle permettrait au corps de résister aux maladies malignes, cette même exposition serait la principale cause des cancers de la peau.

Les facteurs qui multiplient les risques:

Dr. Moutran affirme que le peuple méditerranéen, de par la couleur plus ou moins foncée de sa peau, est en quelque sorte à l'abri du danger du cancer de la peau. "Mais cela ne réduit pas le risque à néant et plusieurs facteurs ont leur mot à dire à ce titre", a-t-il ajouté.


- La peau blanche très claire, parsemée de taches de rousseur, qui brûle au lieu de bronzer, est la plus exposée aux cancers.


- La peau blanche claire et sensible, facilement brûlée mais qui bronze difficilement, est également à haut risque.


- La peau marron clair est sensible et est aussi à haut risque, même si elle bronze en général et brûle légèrement.


- La peau marron plus ou moins foncé est moins sensible et bronze facilement, mais elle présente un risque de cancer.


- La peau marron foncé est celle qui présente un risque assez minime de cancer. Toutefois, la maladie n'est détectée chez ces personnes-là qu'à un stade avancé de la maladie.


A savoir que la génétique a aussi son mot à dire dans les cas de cancer. Certaines personnes portent des gènes qui augmenteraient le risque.

Exposition au soleil, les bons moments et la durée:

Le risque d'atteinte par un cancer de la peau augmente avec la durée de l'exposition au soleil. Avec le temps, les répercussions négatives de cette exposition s'accumulent jusqu'à la destruction totale des cellules de la peau, qui risque alors de développer des cancers.

En outre, les personnes sous antibiotiques doivent éviter l'exposition au soleil, certains médicaments augmentant le risque de cancer par leur interaction avec les rayons.

Prévenir vaut mieux que guérir!

Pour Dr. Moutran, quand il s'agit de cancer, il vaut mieux prévenir que guérir. Selon lui, il faut éviter l'exposition de façon intensive au soleil, appliquer de la crème solaire sur la peau toutes les deux heures et chausser des lunettes de soleil.

Il a ajouté que certains produits atténuaient les effets néfastes des rayons de soleil, sans les éliminer. "Le choix de la crème solaire doit se faire de façon minutieuse. Le produit doit être riche en acide paraaminobenzoique qui facilite la production de mélanine et protège, par la suite, la peau des rayons ultraviolets.

==================D.H.

تابعوا أخبار الوكالة الوطنية للاعلام عبر أثير إذاعة لبنان على الموجات 98.5 و98.1 و96.2 FM

  • NNA Services
  • Email Service
  • Mobile App
  • Responsive Website