Monday 24 Jun 2024 - 12:00

09:24 am

Visitors:
Online:

Mort du président iranien - Les réactions dans le monde

ANI - (AFP) - Réactions sobres ou ouvertement affligées: le monde réagit lundi à la mort dans un accident d'hélicoptère du président iranien Ebrahim Raïssi et de son ministre des Affaires étrangères Hossein Amir-Abdollahian avec d'autres responsables de la République islamique, poids lourd du Proche-Orient.

OCI

Le secrétaire général de l'Organisation de la Coopération islamique qui rassemble 57 pays, Hissein Brahim Taha, "exprime ses sincères condoléances et sa sympathie au gouvernement et au peuple iranien", selon un communiqué de l'organisation basée à Djeddah sur les réseaux sociaux.

Union européenne

Le président du Conseil européen Charles Michel présente les "sincères condoléances" de l'UE. "Nos pensées vont à leurs familles", indique-t-il dans un message sur le réseau social X. 

Italie

La cheffe du gouvernement italien Giorgia Meloni a exprimé sur la télévision Canale 5 sa "solidarité et la solidarité de l'Italie au gouvernement iranien et au peuple iranien", espérant "que la future direction iranienne voudra s'engager en faveur de la stabilisation et de la pacification de la région".

Espagne

"C’était une figure très importante en Iran et nous allons donc suivre très attentivement les mesures que l'Iran va prendre", déclare José Manuel Albares, ministre des Affaires étrangères, sur la radio Cadena Ser. 

Chine

Xi Jinping qualifie la mort du président Raïssi de "grande perte pour le peuple iranien" (ministère des Affaires étrangères)

Russie

Le président Vladimir Poutine rend hommage dans un télégramme de condoléances à un "politicien remarquable" et ajoute: "en tant que véritable ami de la Russie, il a apporté une contribution personnelle inestimable au développement des relations de bon voisinage entre nos pays et a déployé de grands efforts pour les amener au niveau du partenariat stratégique".

Turquie

"Je prie pour la miséricorde de Dieu pour mon cher collègue et frère" Ebrahim Raïssi, réagit le président turc Recep Tayyip Erdogan sur X. Il exprime ses "plus sincères condoléances au peuple et au gouvernement iraniens amis et frères", disant se tenir "aux côtés de notre voisin iranien".

Syrie

Le président syrien, Bachar al-Assad, présente ses condoléances à l'Iran, proclamant sa "solidarité" avec Téhéran qui le soutient depuis le début de la guerre civile dans son pays.

"La Syrie est solidaire de la République islamique d'Iran", selon le message aux dirigeants iraniens de M. Assad. "Nous avons oeuvré avec le président défunt pour que les relations stratégiques qui lient la Syrie et l'Iran demeurent toujours prospères".

Irak

"Nous présentons nos condoléances au Guide suprême de la République d'Iran Ali Khamenei ainsi qu'au gouvernement et au peuple d'Iran", a dit le Premier ministre Mohamed Chia al-Soudani, exprimant sa "grande tristesse et chagrin" et ajoutant: "nous sommes solidaires du peuple et des dirigeants iraniens".

Jordanie

Le roi Abdallah II présente sur X "ses condoléances les plus sincères aux frères, aux responsables, au gouvernement et au peuple de la République islamique d'Iran", ajoutant: "nous sommes solidaires de nos frères en Iran dans ces circonstances difficiles".

Egypte

"L'Egypte pleure, avec une grande tristesse et une profonde douleur, le président et le plus haut responsable de la diplomatie de l'Iran, décédés dimanche dans un accident douloureux", a déclaré la présidence égyptienne dans un communiqué.

Le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, qui a amorcé un rapprochement avec l'Iran ces dernières années, exprime "ses sincères condoléances et sa sympathie" au peuple iranien et souligne la "solidarité du Caire avec les dirigeants et le peuple iranien face à cette terrible perte".

Emirats et Qatar

Les Emirats arabes unis et le Qatar, pays du Golfe voisins de l'Iran, saluent la mémoire du président Raïssi et son ministre des Affaires étrangères.

Abou Dhabi, qui ont renoué avec Téhéran après des années de tension, "est solidaire de l'Iran en ces temps difficiles", déclare sur X leur président Mohammed ben Zayed, présentant ses "plus sincères condoléances au peuple et au gouvernement iranien".

Egalement sur X, l'émir du Qatar Tamim ben Hamad Al-Thani qualifie la nouvelle de "douloureuse" et exprime ses "sincères condoléances au gouvernement et au peuple de la République islamique d'Iran".

Hamas

Le mouvement islamiste palestinien Hamas présente ses "condoléances" au peuple iranien, saluant en Ebrahim Raïssi un "soutien à la résistance palestinienne" notamment depuis le début, le 7 octobre, de la guerre en cours à Gaza avec Israël.

Hezbollah

Le puissant Hezbollah au Liban présente ses condoléances aux dirigeants iraniens, qualifiant Ebrahim Raïssi de "protecteur des mouvements de résistance" contre Israël dans la région.

"Le président martyr était pour nous un grand frère, un appui solide", affirme la formation qui combat Israël depuis le sud du Liban, rendant également hommage à Hossein Amir-Abdollahian.

Inde

Le Premier ministre Narendra Modi, "profondément attristé et choqué", présente sur X ses "sincères condoléances à sa famille et au peuple iranien", ajoutant que l'Inde est "aux côtés de l'Iran en ce moment de tristesse". Les deux pays viennent de signer un contrat pour développer le port iranien de Chabahar, suscitant une vive réaction de Washington.

Pakistan

Le Pakistan décrète lundi une journée de deuil "en solidarité avec l'Iran", pays "frère", selon le Premier ministre Shebbaz Sharif sur X, ajoutant: "l'immense nation iranienne surmontera cette tragédie avec son courage habituel". Islamabad avait accueilli en grandes pompes le dirigeant iranien fin avril.

Malaisie

Le Premier ministre Anwar Ibrahim se dit "profondément attristé" sur les réseaux sociaux, soulignant que son pays respecterait l'engagement de son pays avec l'Iran pour renforcer leurs liens "pour le bien de nos  peuples et du monde musulman".

Selon un haut responsable du Trésor américain la semaine dernière, l'Iran utilise des intermédiaires malaisiens pour contourner les sanctions internationales et vendre son pétrole en Asie du Sud-Est. La Malaisie a nié ces accusations.

Japon

Le Japon est "profondément attristé" et offre ses sincères condoléances au peuple iranien, selon le porte-parole du gouvernement Yoshimasa Hayashi. 

Sri Lanka

Le président Ranil Wickremesinghe, "profondément choqué et attristé", exprime ses "sincères condoléances aux familles dévastées, au gouvernement et au peuple d'Iran". Le président iranien et son chef de la diplomatie étaient venus en avril au Sri Lanka inaugurer un barrage hydro-électrique en partie financé et construit par l'Iran.

Afrique du Sud

"C'est une tragédie extraordinaire, inimaginable dans laquelle a péri le dirigeant remarquable d'un pays avec lequel l'Afrique du Sud entretient de fortes relations bilatérales", déclare le président sud-africain Cyril Ramaphosa, qui a récemment invité l'Iran à rejoindre les BRICS lors d'un sommet à Johannesburg. L'Iran est devenu membre de ce forum en janvier.

 

===========N.A. 

تابعوا أخبار الوكالة الوطنية للاعلام عبر أثير إذاعة لبنان على الموجات 98.5 و98.1 و96.2 FM

  • NNA Services
  • Email Service
  • Mobile App
  • Responsive Website