Friday 19 Jul 2024 - 12:00

08:43 am

Visitors:
Online:

L’ONU alerte sur l’augmentation " inquiétante " des traversées de migrants dans la jungle du Darien

ANI - Les Nations Unies ont alerté jeudi sur l'augmentation "inquiétante" du nombre de migrants traversant la jungle montagneuse du Darien, un chemin périlleux à la frontière entre le Panama et la Colombie, qu'un nombre record de 100.000 personnes ont déjà emprunté cette année.

"L'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) mettent en garde contre une augmentation inquiétante du nombre de personnes traversant la jungle du Darien", ont déclaré les deux agences dans un communiqué commun.

"Un nombre record de plus de 100.000 personnes ont traversé le Darien, soit six fois plus que le nombre de personnes arrivées au cours de la même période en 2022", selon ce document.

La jungle de Darien est devenue un couloir de migration irrégulière entre l'Amérique du Sud et les Etats-Unis via l'Amérique centrale.

Cette forêt vierge de 575.000 hectares est dénuée de tout réseau routier, infestée de moustiques et de serpents, parsemée de ravins et des gangs criminels y sévissent.

En 2022, un nombre déjà record de près de 250.000 migrants ont traversé le Darien.

La majorité de ces migrants viennent d'Haïti, du Venezuela et d'Equateur.

"Les dangers et les niveaux de violence auxquels sont confrontées les personnes traversant le Darien sont très inquiétants", a souligné Philippa Candler, la représentante du HCR au Panama, dans le communiqué.

"Les histoires que nous avons entendues montrent les horreurs de la traversée du Darien pour des familles entières. Beaucoup ont perdu la vie ou ont disparu, tandis que d'autres ont réussi à traverser, mais ont maintenant de graves problèmes de santé", a déclaré Giuseppe Loprete, responsable de l'OIM au Panama.

"Nous sommes inquiets du fait que les personnes qui envisagent de faire cette traversée ne sont pas conscientes des dangers", a-t-il ajouté.

Les migrants citent des causes économiques, le chômage et la violence comme principales raisons de quitter leur pays, selon les agences.

AFP

تابعوا أخبار الوكالة الوطنية للاعلام عبر أثير إذاعة لبنان على الموجات 98.5 و98.1 و96.2 FM

  • NNA Services
  • Email Service
  • Mobile App
  • Responsive Website