Friday 14 Jun 2024 - 12:00

02:59 am

Visitors:
Online:

Le président ukrainien attendu mercredi au Royaume-Uni

ANI - (AFP) - Le président ukrainien Volodymyr Zelensky est attendu mercredi au Royaume-Uni pour sa deuxième visite à l'étranger depuis le début de l'invasion russe il y a près d'un an, a annoncé le gouvernement britannique, qui s'est engagé à former des pilotes de chasse ukrainiens. M. Zelensky va rencontrer le Premier ministre britannique Rishi Sunak, s'adresser au Parlement et rendre visite à des troupes ukrainiennes en formation lors de cette visite, a précisé Downing Street dans un communiqué.

C'est la première fois que Volodymyr Zelensky quitte le territoire ukrainien depuis sa visite de quelques heures le 21 décembre à Washington. Il avait alors été reçu à la Maison Blanche par le président Joe Biden et s'était exprimé devant le Congrès américain, dont les élus des deux chambres l'avaient ovationné.

Sa visite au Royaume-Uni intervient alors que le président ukrainien, attendu selon des sources européennes jeudi à Bruxelles, demande un renforcement et une accélération de l'aide militaire occidentale. "Les dirigeants discuteront d'une approche à deux volets du soutien britannique à l'Ukraine, en commençant par une augmentation immédiate des livraisons d'équipements militaires pour aider à contrer l'offensive de printemps de la Russie, et en le renforçant par un soutien à long terme", a expliqué Downing Street.

Rishi Sunak compte également, est-il précisé, "proposer de renforcer l'offre de formation du Royaume-Uni pour les troupes ukrainiennes, notamment en l'étendant aux pilotes d'avions de chasse afin de garantir que l'Ukraine puisse défendre son espace aérien à l'avenir."

"Cette formation permettra aux pilotes d'être en mesure de piloter des avions de combat sophistiqués répondant aux normes de l'Otan", tels que réclamés par Kiev, est-il ajouté.

Le Royaume-Uni est l'un des soutiens les plus fermes de Kiev, à qui il a fourni 2,3 milliards de livres (2,5 milliards d'euros) d'aide militaire l'an dernier. Le gouvernement s'est engagé à maintenir ce niveau d'aide, le deuxième dans le monde après les Etats-Unis, au même niveau cette année.

Londres a livré des armes létales à l'armée ukrainienne avant même le lancement de l'invasion le 24 février 2022 et a été le premier pays à annoncer en janvier son intention de lui envoyer des chars lourds.

L'ex-Premier ministre Boris Johnson avait été le premier dirigeant d'un pays du G7 à se rendre à Kiev en avril. Il y a effectué trois visites jusqu'à son départ de Downing Street en septembre, avant de revenir récemment pour une visite privée.

Son successeur Rishi Sunak s'était rendu mi-novembre dans la capitale ukrainienne, où il avait assuré M. Zelensky du soutien britannique "jusqu'à ce que l'Ukraine gagne". Il avait également annoncé une nouvelle aide militaire sous la forme notamment de canons antiaériens.

S'il a depuis accepté de livrer 14 chars Challenger 2, il s'est montré réticent à livrer des avions de chasse, estimant la semaine dernière que cela nécessiterait des "mois" voire des "années" de formation pour les pilotes.

En visite à Washington la semaine dernière, Boris Johnson, resté proche de M. Zelensky, a exhorté le gouvernement britannique à "donner aux Ukrainiens ce dont ils ont besoin aussi vite que possible". Plusieurs sources européennes ont fait état auprès de l'AFP d'une possible visite de M. Zelensky à Bruxelles jeudi, à l'occasion d'une réunion des chefs d'Etat et de gouvernement des Vingt-Sept.

Le président du Conseil européen Charles Michel "a invité (Volodymyr) Zelensky à participer en personne à un futur sommet (de l'UE). Pour des raisons de sécurité, aucune information supplémentaire ne sera divulguée", a indiqué sur Twitter un porte-parole du dirigeant européen, Barend Leyts.

 

=========N.A. 

تابعوا أخبار الوكالة الوطنية للاعلام عبر أثير إذاعة لبنان على الموجات 98.5 و98.1 و96.2 FM

  • NNA Services
  • Email Service
  • Mobile App
  • Responsive Website