Monday 15 Apr 2024 - 12:00

09:54 pm

Visitors:
Online:

Attaque de l'ambassade du Pakistan à Kaboul: un "étranger", membre de l'EI, arrêté

ANI - (AFP) - Un étranger appartenant au groupe Etat islamique (EI) a été arrêté dans l'enquête sur l'attaque de l'ambassade du Pakistan à Kaboul, a annoncé lundi le porte-parole du gouvernement afghan. Vendredi, un agent de sécurité avait été blessé par des coups de feu tirés à l'ambassade du Pakistan en Afghanistan. Le Premier ministre pakistanais, Shehbaz Sharif, avait alors dénoncé une "tentative d'assassinat" contre le chef de mission.

Même si le Pakistan, comme les autres pays, n'a pas officiellement reconnu le gouvernement taliban, il a gardé ouverte son ambassade et maintient une mission diplomatique depuis le retour au pouvoir des islamistes en août 2021. Lundi, le porte-parole du gouvernement afghan, Zabihullah Mujahid, a indiqué dans un tweet que les forces spéciales avaient arrêté l'auteur de l'attaque, expliquant qu'il s'agissait d'un "citoyen d'un pays étranger et membre de l'EI". Ce groupe jihadiste avait revendiqué samedi l'attaque.

M. Mujahid a refusé de préciser de quelle nationalité était le suspect ou s'il s'agissait de la même personne que celle qui, selon d'autres responsables, avait été arrêtée vendredi soir, peu après l'incident. "Certains cercles malveillants étrangers sont derrière cette attaque et l'objectif était de créer de la méfiance entre les deux pays frères", a-t-il ajouté.

Le Pakistan entretient des relations compliquées avec les talibans, qu'il est accusé d'avoir aidés en sous-main depuis leur émergence au début des années 1990 puis après l'invasion américaine de l'Afghanistan en 2001, tout en apportant officiellement son soutien à Washington. Lundi, le chef de mission pakistanais se trouvait à Islamabad "pour des consultations", selon le ministère pakistanais des affaires étrangères. Il n'est pas prévu de fermer l'ambassade ou de retirer son personnel, a-t-il néanmoins indiqué.

Les talibans s'efforcent de présenter le pays comme sûr pour les diplomates, mais début septembre deux membres du personnel de l'ambassade de Russie ont été tués dans un attentat suicide, revendiqué par l'EI, aux abords de la mission. Le Pakistan abrite plus d'un million de réfugiés afghans et la frontière poreuse que les deux pays partagent est fréquemment le théâtre d'affrontements.

Il y a une semaine, les talibans pakistanais, un groupe distinct des talibans afghans mais mû par une même idéologie, ont annoncé qu'ils mettaient fin à leur cessez-le-feu avec Islamabad. Depuis leur retour au pouvoir, les talibans afghans ont affirmé à plusieurs reprises qu'ils ne permettraient pas aux groupes militants étrangers d'opérer depuis leur territoire.

 

=========N.A. 

تابعوا أخبار الوكالة الوطنية للاعلام عبر أثير إذاعة لبنان على الموجات 98.5 و98.1 و96.2 FM

  • NNA Services
  • Email Service
  • Mobile App
  • Responsive Website