La libération de l'assassin de Robert Kennedy refusée

ANI - Le gouverneur de Californie a rejeté jeudi la libération conditionnelle de Sirhan Sirhan, l'assassin de Robert Kennedy en 1968. Une commission spécialisée avait pourtant donné son feu vert l'été dernier.

Le gouverneur Gavin Newsom a notamment estimé que le détenu, âgé de 77 ans, constituait toujours "une menace pour la sécurité publique" et qu'il refusait "d'accepter sa responsabilité dans ce crime", relève un communiqué de ses services.

Sirhan Sirhan avait été reconnu coupable le 17 avril 1969 du meurtre du sénateur de New York, frère cadet de John Fitzgerald Kennedy. Il avait été condamné à mort, mais sa peine avait été commuée en réclusion à perpétuité en 1972, à la faveur d'une brève suppression de la peine capitale en Californie.

"L'assassinat du sénateur Kennedy par M. Sirhan fait partie des crimes les plus connus de l'histoire américaine", a écrit le gouverneur Newsom dans le communiqué. "Après des décennies passées en prison, il n'a toujours pas corrigé les défauts qui l'ont amené à assassiner le sénateur Kennedy. M. Sirhan n'a pas la lucidité nécessaire pour l'empêcher de prendre les mêmes décisions dangereuses que par le passé", poursuit-il.

=============== N.KH.

تابعوا أخبار الوكالة الوطنية للاعلام عبر أثير إذاعة لبنان على الموجات 98.5 و98.1 و96.2 FM

  • NNA Services
  • Email Service
  • Mobile App
  • Responsive Website