Tuesday 21 May 2024 - 12:00

03:20 am

Visitors:
Online:

Halabi suit avec l'ambassadeur de Russie l'inscription des étudiants libanais en Ukraine dans les universités russes

ANI - Le ministre de l'Education et de l'Enseignement supérieur, Abbas Halabi, a reçu vendredi l'ambassadeur de Russie au Liban Alexandre Rodakov, qui lui a remis une lettre du ministère russe des Affaires étrangères concernant les directives émises par le gouvernement russe en termes de facilitation de l'accueil des étudiants libanais en Ukraine dans les universités russes s'ils le souhaitent.

 

L'ambassadeur de Russie a expliqué que "les candidatures peuvent être soumises par des étudiants au Centre culturel russe, et que quiconque avait une bourse d’études, peut continuer en Russie avec une bourse russe ».

 

Il a évoqué la hotline mise en place par le ministère russe de l'Enseignement supérieur au service des étudiants libanais, qui est le 0074951222268.

 

L'ambassadeur de Russie a évoqué "la détermination de la partie russe à accueillir les étudiants libanais qui étaient en Ukraine", soulignant que "nous sommes au début du chemin, et donc les obstacles peuvent être surmontés".

 

D'autre part, l'ambassadeur russe a révélé que "son pays a fourni au Programme alimentaire mondial (PAM) un navire d'huile de tournesol, d'un coût de plus de cinq millions de dollars, et il arrivera bientôt à Beyrouth ».

 

Le ministre Al-Halabi a souhaité que "le langage du dialogue l'emporte sur tout le reste, et que les deux parties trouveront des moyens diplomatiques pour assurer leur sécurité et consolider la paix."

 

Il a expliqué à l'ambassadeur les mesures prises par le ministère en termes de mise en place d'une plate-forme pour remplir des formulaires, dans laquelle 335 étudiants libanais qui étudiaient en Ukraine se sont inscrits à ce jour, indiquant qu’il y a environ 1 200 étudiants libanais dans les universités ukrainiennes.

 

Il a souligné qu'"il a suivi avec l'ambassadeur du Liban en Ukraine, Ali Daher, les conditions des étudiants libanais là-bas, et l'ambassadeur du Liban a révélé que beaucoup d'entre eux veulent aller en Europe occidentale et ne veulent pas retourner au Liban, d'autant plus que nombre d'entre eux commencent leurs études universitaires par un certificat d'enseignement professionnel et technique qui n'est pas éligible  dans les facultés de médecine et de pharmacie.

 

 

=======N.A.

تابعوا أخبار الوكالة الوطنية للاعلام عبر أثير إذاعة لبنان على الموجات 98.5 و98.1 و96.2 FM

  • NNA Services
  • Email Service
  • Mobile App
  • Responsive Website