Kanaan fustige la position du gouvernement qui n'a pas abordé la question du taux de change

ANI – La commission parlementaire des Finances et du Budget, sous la présidence du député Ibrahim Kanaan a continué mardi l’examen du projet de la loi de Finances 2022, en présence notamment du directeur général du ministère des Finances p.i. Georges Meeraoui et du  directeur du département des revenus Louaï Hajj Chéhadé.

A l’issue de la réunion, M.Kanaan a fustigé la position du gouvernement qui a évité d’aborder le plus important des sujets à savoir le taux de change du dollar, soulignant par ailleurs que «tout ce que disent certains responsables au sein du gouvernement n’a rien avoir avec la réalité et ne représente qu’un exutoire pour qu’ils échappent à leur responsabilité »

M.Kanaan a affirmé que « la commission tient aux droits des fonctionnaires du secteur public mais le contenu des articles du projet du budget leur fait payer la facture de leurs droits en imposant des impôts et des taxes sur base du taux de change de Sayrafa », ajoutant « qu’il s’agit d’un problème que la commission tente de régler en trouvant un équilibre entre les dépenses et les recettes du Trésor »  

تابعوا أخبار الوكالة الوطنية للاعلام عبر أثير إذاعة لبنان على الموجات 98.5 و98.1 و96.2 FM

  • NNA Services
  • Email Service
  • Mobile App
  • Responsive Website