Rahi : Si les députés ne se soulèvent pas contre eux-mêmes pour élire un président souverainiste, ils ne doivent pas blâmer le peuple s'il se soulève contre eux

ANI – Le patriarche maronite, le cardinal Béchara Boutros Rahi, a exprimé dimanche ses craintes quant au maintien du lien entre la séance électorale et un consensus qui n’aurait pas lieu, pour que le délai constitutionnel expire sans entente et sans élection d’un président.

 

S’exprimant lors de la messe dominicale, le prélat a interrogé comment un parlement peut-il considérer que la vacance présidentielle est possible alors que l’élection est impossible.

Il a affirmé que toutes les forces libanaises croyant en le Liban-message doivent interdire le pays de plonger dans le vide.

S’adressant aux députés, il a expliqué que s’ils ne se soulèvent pas contre eux-mêmes pour élire un président souverainiste, ils ne doivent pas blâmer le peuple s'il se soulève contre eux.

 

   ==========D.CH.

 

تابعوا أخبار الوكالة الوطنية للاعلام عبر أثير إذاعة لبنان على الموجات 98.5 و98.1 و96.2 FM

  • NNA Services
  • Email Service
  • Mobile App
  • Responsive Website