Berri : Les dangers confessionnels sur l'entité libanaise sont existentiels

ANI – Le président du Parlement Nabih Berri a déclaré qu’il vaudrait mieux que l’action politique au Liban s’apparente à l’action culturelle tout en s’éloignant du fardeau confessionnel dont les risques sur  l'entité libanaise sont sans aucun doute existentiels ».

 

Le président du Parlement s’est entretenu à Aïn el-Tiné avec le chef du mouvement culturel au Liban, Bassem Abbas.

 

Il a indiqué que "le destin et la destinée de tout pays dans lequel les constitutions et les lois ne sont pas appliquées seront inévitablement un effondrement après l’autre », ajoutant : «  Il n'y a pas d'échappatoire, pas de salut, pas de protection pour le Liban, sauf en revenant à l'engagement envers les règles de la constitution, la loi et l'Etat laïque ».

 

 

Par ailleurs, M. Berri a reçu le ministre de la Jeunesse et des Sports, Georges Kallas, avec lequel il a passé en revue la situation générale dans le pays.

 

 

 

===========N.A.

 

تابعوا أخبار الوكالة الوطنية للاعلام عبر أثير إذاعة لبنان على الموجات 98.5 و98.1 و96.2 FM

  • NNA Services
  • Email Service
  • Mobile App
  • Responsive Website