Hollande de Baabda: La France ne ménagera aucun effort pour garantir au Liban son indépendance, son unité et sa sécurité

Dimanche 04 Novembre 2012 à 12:15 Politique
ANI - Le président libanais, Michel Sleiman, et son homologue français, François Hollande, ont tenu dimanche une conférence de presse conjointe, au terme des pourparlers officiels tenus à Baabda.



Le président libanais a indiqué avoir abordé avec son homologue les développements de la scène locale et les efforts visant à découvrir les auteurs de l'assassinat du général Wissam el-Hassan.



"Nous avons souligné l'importance du fonctionnement des institutions étatiques, de la modération et de l'engagement au respect de la déclaration de Baabda, laquelle a été appuyée par la communauté internationale", a dit le président.



"Nous nous sommes mis d'accord sur le respect des échéances constitutionnelles, notamment des élections parlementaires", a-t-il ajouté, notant que le président français s'est dit prêt à poursuivre le soutien de la France à l'armée libanaise et à lui fournir les équipements nécessaires



M. Sleiman a affirmé sa détermination à parer au Liban les répercussions de la crise syrienne.



"Concernant la crise syrienne, j'ai fait état de notre détermination à parer au Liban les répercussions de ce conflit. Nous avons souligné l'importance de l'appui de la mission de Lakhdar Brahimi, pour un règlement juste et pacifique de cette crise", a expliqué le président



"J'ai exprimé à M. Hollande la gratitude du Liban pour la participation de son pays à la Finul, le remerciant pour les sacrifices consentis par la France dans ce contexte", a conclu M. Sleiman.



Le président français a pour sa part rappelé qu'il avait tenu à visiter le Liban, lors de son premier déplacement au Moyen Orient.



"J'ai tenu à venir au Liban, où quatre ministres français m'ont précédé. Ce fait illustre les relations culturelles entre nos deux pays. Je suis venu durant une période décisive, à l'issue notamment de l'assassinat d'une importante personnalité qu'était Wissam el-Hassan. J'ai tenu à exprimer la solidarité de la France avec le Liban. Ce pays qui doit être capable de préserver sa stabilité", a-t-il indiqué.



"La France ne ménagera aucun effort pour garantir au Liban son indépendance, son unité et sa sécurité", a ajouté M. Hollande, soulignant que la France était déterminée "à s'opposer de toutes ses forces à toutes les tentatives de déstabilisation".



"Le soutien de la France se manifeste par la participation de la France à la Finul, renfermant 900 soldats français, qui contribuent au maintien de la paix et la stabilité du Liban", a précisé M. Hollande.



Le président français François Hollande, en route vers l'Arabie saoudite, a fait étape dimanche matin à Beyrouth pour témoigner son soutien à son homologue libanais Michel Sleiman.


================D.CH.

Suivez les nouvelles de l'Agence Nationale de l'Information sur les ondes de Radio Liban 96.2, 98.1 et 98.5 FM

  • Nos Services
  • Service d'email
  • Application Mobile
  • Site Web réactif